• Benoit Aymonier

Sillonner les méandres de la dualité

Dernière mise à jour : 15 déc. 2019


“Sans séparation, il n’y a pas de prise de conscience de l’unité et vice versa. Ce sont les deux rives d’un même cours d’eau et nous voguons sans cesse d’un côté et de l’autre. Sillonner les méandres de la dualité est inhérent à notre existence, cela fait partie de notre aventure, c’est ce qu’on pourrait appeler la « danse de la vie ». Il nous faut expérimenter à la fois l’ombre et la lumière pour percevoir, découvrir, réaliser et intégrer que ce sont les deux faces d’une même pièce. " A lire prochainement dans Lâcher prise, comment se reconnecter à soi-même, aux éditions Robert-Laffont. Pour pré-commander le livre, cliquer ici

#citation #inspiration